À propos de l’humidité dans une habitation

a-propos-de-l-humidite-dans-une-habitation

Remontées capillaires : un danger pour votre maison

Une remontée capillaire n’est pas un fait nouveau dans la société où nous vivons. C’est même quelque chose de naturel quand nous ne faisons pas attention avant de construire une habitation. En plus des conséquences néfastes sur la santé de ses occupants, elle est la principale cause d’endommagement de la structure même d’une habitation. Zoom sur la question.

Un phénomène sournois

Un air humidifié constitue un grand danger pour la santé des occupants d’une habitation, surtout pour les personnes sensibles. Les remontées capillaires, principales responsables de cette humidification sont de phénomènes sournois qui peuvent mettre plusieurs années à apparaître. Ceci complique grandement la tâche des spécialistes pour proposer des remontées capillaires solution.

Si les anciennes constructions ont été bâties de manière à supporter les humidités, les travaux de rénovation mal effectués sont souvent à l’origine de ces incidents, leur capacité à éliminer efficacement ces humidités a été annihilée. Il en est de même pour les constructions modernes qui ne suivent pas les règles et les normes prescrites.

Quelles sont ses causes ?

Les eaux d’infiltration contenues dans le sol se divisent en deux parties, une partie descend vers le centre de la terre attirée par la gravitation ; une autre remonte vers la surface sous la forme de vapeur qui s’infiltre dans les matériaux qu’elle rencontre sur son chemin.

Habituellement, cette évaporation ascensionnelle se dégage par le sol ou par les murs de la maison et ne produit aucun effet pour celle-ci. Mais il arrive que pendant les jours où la pluviométrie est la plus élevée, les eaux d’infiltrations stagnent à la surface superficielle du sol et provoquent une humidification de l’air. Elles sont aussi très accentuées pour les habitations construites au-dessus d’une nappe phréatique.

Les conséquences directes

Les effets néfastes des évaporations ascensionnelles sont nombreux, qui justifie légalement l’application des remontées capillaires solution. Hormis leur effet direct sur la santé de ses occupants, elles produisent des dégâts matériels très visibles sur l’état général d’une habitation.

  • Apparition d’auréoles ou de salpêtres

Les vieux murs sont souvent tachés d’un mélange de nitrates ou d’auréoles assez indésirables à voir.

  • Présence de champignon et moisissures

Les bas du mur et les coins sont victimes d’une prolifération des champignons, surtout dans la cave ou les réduits non exposés à la lumière.

  • La dégradation des enduits et plâtres

Les enduits, les plâtres ainsi que les peintures qui ont fait les honneurs de la maison s’effritent, se gonflent et se dégradent lentement, mais sûrement.