Attitude à prendre pour résoudre des problèmes d’entretien sans faire appel à un plombier

resoudre-des-problemes-d-entretien-en-plomberie

Dans certains cas, il arrive que vous soyez amené à régler un problème de plomberie par vous-même.En vous aidant de quelques petites recommandations techniques, vous pourrez identifier une fuite sans difficulté.Ce guide vous sera par ailleurs utile pour le remplacement, l’installation et la pose de petits équipements plomberie.

Comment savoir si sa tuyauterie est sujette à une fuite

Installation d'un évier

Une importante fuite d’eau est souvent à l’origine d’une hausse anormale de votre facture d’eau. Vérifiez donc votre compteur pour ¬résoudre le problème.

Fermer votre système principal d’alimentation en eau, c’est-à-dire le compteur, est la première mesure à adopter pour trouver la source d’une fuite. Patientez au moins douze à 24 heures avant de le remettre en marche

Après l’avoir stoppé, notez ce qui est indiqué sur le compteur. Faites de même quand il sera relancé. Calculez l’écart entre les deux chiffres et vous obtiendrez la quantité exacte d’eau perdue :

  • Opérer le repérage d’une fuite est un jeu d’enfant. Il vous suffit de stopper provisoirement le robinet principal en aval du compteur et de le réactiver après douze à vingt-quatre h.
  • Commencez par jeter un coup d’œil sur le compteur et notez ce qu’il affiche : votre consommation d’eau traduite en m3. Ne perdez pas d’œil les autres unités en hl, daL et l à droite de la virgule. Quand les douze à 24 heures se sont écoulées, rouvrez votre compteur puis notez les indications pour pouvoir connaitre votre quantité exacte de perte d’eau en calculant l’écart entre les deux chiffres.
  • votre compteur d’eau une fois rouvert consignez une nouvelle fois sur bloc-papier ce qu’il affiche. Faites écouler de l’eau à votre robinet, ne perdez pas votre compteur de vue ! Quand ce dernier tourne, cela signifie que votre tuyauterie fuit. Coupez le compteur de nouveau pour noter le résultat final. A l’aide de votre calculatrice cherchez l’écart entre les deux résultats et vous connaîtrez combien d’eau avez-vous exactement perdu. Divisez ce chiffre par douze ou par 24, notamment selon la durée de la coupure, pour connaître votre débit réel de fuite d’eau.
  • La fuite est maintenant identifiée, le débit et le volume de fuite sont aussi connus. Tout ce qu’il vous reste à faire consiste à inspecter l’ensemble de vos installations pour obturer la fuite de système canalisation.

Recommandations indispensables pour en finir avec les problèmes de fuite de canalisation

Un tuyau ou un raccord défectueux est souvent responsable d’une fuite d’eau plus ou moins importante.

  • Comment colmater une fuite sur un tuyau en cuivre

La meilleure façon de mettre un terme à un problème de fuite au niveau de votre tuyau en cuivre consiste à utiliser un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Une fuite a été détectée au niveau d’un raccord défectueux : Ce qu’il faut faire

Réparer une fuite au niveau d’un raccord, c’est possible en changeant de joint.

  • Une fuite a été détectée au niveau de votre tuyau en Cu ? Colmatez- la à l’aide d’un mastic

Première étape : décaper délicatement la conduite. Prenez un torchon et commencez par sécher la zone fuyante puis, décapez délicatement le tuyau sur une surface légèrement plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Pour parfaire son polissage, il faudra utiliser une laine d’acier fine, un morceau de toile émeri fine ou une brosse métallique Découpez le mastic en premier ; moulez- le. Répétez le procédé jusqu’à obtention d’un mélange de produit homogène et moelleux. La conduite est maintenant prête à recevoir le mastic que vous avez préparé, tranché et malaxé. La conduite fuyante a été bien abrasée. Il vous faudra maintenant y aplatir le mastic initialement malaxé et vous assurer qu’il adhère bien à celle-ci. Attendez quelques heures, le temps que le produit sèche, adhère à la zone fuyante ; en assure le colmatage.

  • Les bonnes pratiques de comblage de tuyau cuivre à l’aide d’un ruban adhésif autoamalgamant

Commencez par nettoyer et par poncer le tuyau ; séchez la zone avec du chiffon ou à l’aide un sèche-cheveux. Préparez la bande autoamalgamante ; pour pouvoir l’appliquer ensuite sur la conduite.

 Comment faire pour freiner la fuite au niveau d’un raccord abîmé ?

  • Le problème vient de la bague en PVC ? Il vous faudra la remplacer carrément. Si ce n’est pas le cas, il suffit de la resserrer.Au cas où rien ne change ; remettez votre joint à la bonne place ou remplacez-le également.

Fuite de canalisation : quelle solution de comblement pour son tuyau Cu ?

Localiser d’où provient une fuite n’est pas aussi facile qu’il paraît dans la majorité des circonstances. Défectuosité de tuyaux résultant d’un choc direct, gel de tuyauterie, défaut de fabrication, soudage de piètre qualité, micro-vibration, effet coup de bélier… autant de facteurs susceptibles de provoquer une fuite au niveau de votre système de canalisation d’eau. Un problème de fuite mineur tel qu’un simple suintement peut être pallié aisément par l’usage d’un mastic antifuite bi-composant et d’un ruban antifuite adhésif autoamalgamant. Un gros jet de fuite d’eau au niveau de votre tuyauterie ne pourra être pallié en revanche qu’au travers le remplacement de votre système de raccord.

  • Mastic antifuite :

Proposé en barres ou bien également en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant comprend deux composants dissociés : durcisseur et adhésif. On le module avec les doigts jusqu’à obtention d’un mélange parfaitement homogène et moelleux qu’on applique sur la zone de contact, c’est à dire la partie fuyante de votre tuyau cuivre pour permettre le colmatage.

  • Ruban adhésif antifuite :

Le ruban adhésif antifuite ne doit pas être confondu avec un ruban électricien ou avec d’autres types de rubans adhésifs. En effet, celui-ci est par nature autoamalgamant ; il fait corps avec votre tuyau une fois employé pour stopper sa fuite.

Les dix bonnes techniques à mettre en application pour résoudre un problème de fuite au niveau d’un tuyau en PVC.

  1. Fermez votre principal système d’alimentation en eau

Assurez-vous tout d’abord qu’aucune eau ne circule en amont de la partie défectueuse. Coupez le compteur.

  1. Tracez les zones à découper pour enlever la partie défectueuse et ôtez-la de votre tuyau en PVC

L’opération commence par le marquage de part et d’autre de la partie abimée de votre tuyau en PVC. Une fois cela terminé, opérez immédiatement la découpe en utilisant une scie égoïne, une scie à guichet ou une scie à métaux.

  1. Les tronçons résiduaires doivent être entièrement ébavurés

L’utilisation d’un cutter, d’un papier abrasif ou d’un couteau simple est ici recommandée en alternative à celle d’un simple ébavureur conventionnel jugé moins efficace.

  1. Dégraissez les zones de contact :

Utilisez une feuille essuie-tout baignée d’alcool pour nettoyer les manchons et les extrémités restantes de la conduite sur trois à cinq centimètres. Utilisez un détergent standard pour ce faire !

  1. Il est temps pour vous maintenant d’effectuer le dégivrage des champs de contact :

L’opération est nécessaire pour parfaire l’adhérence à la colle antifuite.

  1. Et maintenant…opérez la mesure des tronçons de tuyau à changer

Avant d’ôter la partie défectueuse n’oubliez pas de la mesurer. Retirez donc un centimètre de la longueur obtenue.

  1. Le nouveau tuyau a été bien calibré : il vous faudra maintenant le sectionner :

Faites entrer le nouveau tube dans les mâchoires d’un établi pliant ou d’un étau sans trop serrer. Repérez la longueur des zones de découpe. Coupez le tube et décapez- en les zones de contacts.

  1. Le nouveau tronçon de tuyau une fois mesuré et découpé, il va vous falloir le raccorder à votre système de tuyauterie :

Préparez la tuyauterie à recevoir l’élément du tuyau de rechange en écartant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Ouvrez les colliers fixant la partie la plus courte pour la séparer du mur ou pour la mettre totalement par terre.

  1. Pensez aussi à encoller les zones de contact :

Pour encoller les zones de contact, vous avez deux choix : Vous collez directement sur les surfaces dégivrées soit à l’intérieur des manchons, ou bien par le bout du tube et des sections de la conduite initiale.

  1. Le tube doit être relié aux manchons :

Vous avez réussi à incorporer les manchons aux extrémités du tuyau de rechange? Maintenant il vous faudra vous approprier du tube. Enfilez-le des deux côtés, de part et d’autre

Remplacer une chasse d’eau et son mécanisme par vous-même sans l’aide d’un plombier.

Tout d’abord veillez à ce que le clapet d’arrivée de l’un des deux côtés du réservoir soit stoppé et puis, tirez la chasse d’eau !

  1. Pour réussir le démontage de votre chasse d’eau, n’oubliez jamais de retirer son couvercle :

Démonter une chasse d’eau tirette, c’est facile ! Dévissez-la tout simplement !. La désinstallation d’une chasse d’eau pressoir s’opère pour sa part en dénouant le fil assurant sa liaison à votre mécanisme de vidage.

  1. Vous pouvez enfin dire bye bye à votre bonne vieille chasse d’eau car il est temps de l’enlever

Enlevez également du réservoir le corps du mécanisme de l’ancienne chasse d’eau en tournant à 90° à l’inverse de l’aiguille d’une montre.

  1. Désinstallez les écrous assurant la fermeture du réservoir des toilettes sur la cuvette en les dévissant. Une fois cela fait, les vis peuvent être retirées par le haut. Le Réservoir une fois démonté, prenez-le et mettez-le par terre. Débarrassez-vous du soin d’étanchéité usé. Le mécanisme de fixation du réservoir quant à lui doit être dévissé par l’utilisation d’une clé bien particulière.
  2. Un montage réussi d’une nouvelle chasse d’eau passe aussi par le replacement du réservoir sur la cuvette :

Purifiez la céramique et remettez le réservoir à sa place. Vissez-en d’abord de fond puis, l’écrou du système de fixation de la nouvelle chasse d’eau: celui-ci avec une clé spéciale. Installez le nouveau joint mousse. Intégrez la rondelle conique à la vis de fixation du réservoir. Insérez le vis de fixation et puis serrez-en les écrous.

  1. La restauration robinet-flotteur est indispensable pour réussir la pose de la nouvelle chasse d’eau neuve

Faites glisser un joint sur le pas de vis du robinet flotteur puis, enfilez le pas de vis dans son trou. Stabilisez l’écrou de fixation du flotteur avant l’installation d’un joint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement à la fin. En usant d’une clé adaptée, serrez l’écrou et maintenez le robinet en même temps.

  1. apprêtez-vous à poser votre chasse d’eau neuve :

Faites correspondre la hauteur du nouveau mécanisme de chasse selon la taille du réservoir. Le mécanisme doit être ensuite installé sur sa base tout au fond du réservoir. Fixez en tournant à quatre-vingt-dix degrés dans le sens de l’aiguille d’une montre.

Détartrer un chauffe-eau sans plombier, c’est faisable en cinq démarches

  1. Première précaution à prendre avant de nettoyer un chauffe-eau : il vous faudra le désactiver et le débrancher de votre prise

Avant de nettoyer votre chauffe-eau, commencez déjà par désactiver son disjoncteur principal tout en retirant le fusible.

  1. Vous pouvez tout de suite passer au nettoyage de votre chauffe-eau

La vidange n’est pas nécessaire pour détartrer un chauffe-eau à résistance stéatite alors que c’est le cas pour le cas d’un chauffe-eau thermoplongée. En effet, il vous faudra nettoyer la cuve du chauffe-eau électrique.

  1. Le chauffe-eau électrique a été purgé ? Pensez maintenant à retirer la résistance

Après avoir vidangé le chauffe-eau électrique, démontez la résistance située sous le capot de protection ! Dévissez aussi le capot de protection pour l’enlever complètement.

  1. Lavez- la à son tour

Pour astiquer la résistance, utilisez simplement un détartrant commercial. Laissez seulement immerger la résistance pendant quelques heures ; nettoyez à l’aide d’une brosse métallique ; rincez délicatement à l’eau chaude.

  1. Rétablissez la platine et remettez le chauffe-eau électrique en marche

Pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée, replacez la platine simplement. Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance en stéatite, il faudra remonter le fourreau sur la résistance et replacer cette dernière dans la cuve. Remplissez-la avant de réactiver votre chauffe-eau électrique.